L'Antre de Chrysalid
Vous souhaitez réagir à ce message ? Créez un compte en quelques clics ou connectez-vous pour continuer.
L'Antre de Chrysalid

Des Terres du Milieu à Golarion en passant par l'Ultime Frontière ou une Galaxie très lointaine, voici les chroniques d'une table de rôlistes dont les aventures ne s'arrêtent jamais...
 
PortailAccueilDernières imagesS'enregistrerConnexion
Le deal à ne pas rater :
Console Nintendo Switch Lite édition Hyrule : où la précommander ?
219.99 €
Voir le deal

 

 P'tits Pirates : Chroniques d'un équipage

Aller en bas 
AuteurMessage
Chrysalid
ArchiMage Immortel
ArchiMage Immortel
Chrysalid


Masculin
Nombre de messages : 955
Age : 48
Localisation : Ailleurs entre nulle part et n'importe où...
Emploi : Infographiste PAO
Loisirs : Jeu de rôle & Fantasy
Date d'inscription : 22/04/2006

P'tits Pirates : Chroniques d'un équipage Empty
MessageSujet: P'tits Pirates : Chroniques d'un équipage   P'tits Pirates : Chroniques d'un équipage EmptyDim 3 Sep 2023 - 20:13

L’heure du tentacule
Scénario officiel maîtrisé par Charlène le 03/09/23
Kate, Caraïde, Morgan


Le Lointain était à quai ! Enfin ! Le Lointain, le fameux navire dirigé par le célèbre capitaine Aristide Lanterne était là, et ses marins allaient et venaient sur le pont, criant des ordres en langage de marin que le commun des mortels ne comprenait pas.
Sur le quai, trois jeunes du village observaient les allées et venues des marins, les entrailles tenaillées par le trac. Depuis toujours, ils rêvaient d’embarquer à bord d’un navire, et enfin, une opportunité se présentait.
Le premier à se lancer fut Morgan. Le jeune homme aux mèches noires monta d’un pas prudent sur l’étroite passerelle, bientôt suivi par Kate. Lorsque la petite Caraïde les rejoignit, elle manqua de perdre l’équilibre, mais se rattrapa de justesse.

Arrivés à bord, ils furent accueillis par la vigie, Tiburce Petibois, qui les interrogea avec méfiance sur la raison de leur présence, avant de les envoyer vers le bureau de Cléophée Artimon, la 2nde du capitaine. Celle-ci accepta de les mettre à l’épreuve, et leur donna l’ordre de charger dans la cale les caisses et tonneaux qui se trouvaient pour l’heure encore sur le quai. Coordonnant les talents de chacun, Morgan demanda à Kate d’aller effectuer des nœuds autour des caisses, puis à Caraïde de les hisser à bord. À l’évidence, la première était adroite, tandis que la seconde ne manquait pas de muscle. Enfin, ils firent l’opération inverse pour descendre le tout jusque dans les cales.

Arrivés en bas, ils entassèrent le tout dans un coin, tandis que Orrencio Barrique, le quartier-maître, travaillait un peu plus loin sans faire attention à eux. Mais alors qu’ils travaillaient, Kate crut entendre des bruits inhabituels d’un tonneau qui lui paraissait plus lourd que les autres. Elle prévint aussitôt ses deux amis. Morgan toqua plusieurs fois contre le tonneau, et chaque fois, quelqu’un toquait au même rythme depuis l’intérieur. Comment quelqu’un avait-il pu se retrouver enfermé dans un tonneau ? Aussitôt, il trouva quelques outils et demanda à Kate d’ouvrir le tonneau. La jeune fille s’exécuta, et lorsque le couvercle sauta, un tentacule surgit brusquement ! Kate cria de surprise. Morgan s’apprêta à refermer le tonneau en catastrophe, lorsqu’il remarqua une petite main émerger des mollusques morts. Il l’empoigna et tira un petit garçon, Barnabé, qui les implora de l’embaucher à bord. Si la petite Caraïde l’accepta tout de suite, Morgan préféra en parler à Cléophée.

De retour dans le bureau de la 2nde du capitaine, ils racontèrent comment ils avaient rempli la mission, et plaidèrent en faveur de Barnabé, arguant qu’on avait toujours besoin de main d’œuvre à bord. Elle se laissa convaincre, mais leur imposa une condition : ils seraient tous les trois responsables du petit Barnabé, et à la moindre erreur de sa part, tous en paieraient les conséquences !…

Néanmoins, ils faisaient à présent partie de l’équipage, et attendaient le départ avec impatience...
Revenir en haut Aller en bas
http://chrysalid3d.canalblog.com/
Chrysalid
ArchiMage Immortel
ArchiMage Immortel
Chrysalid


Masculin
Nombre de messages : 955
Age : 48
Localisation : Ailleurs entre nulle part et n'importe où...
Emploi : Infographiste PAO
Loisirs : Jeu de rôle & Fantasy
Date d'inscription : 22/04/2006

P'tits Pirates : Chroniques d'un équipage Empty
MessageSujet: Re: P'tits Pirates : Chroniques d'un équipage   P'tits Pirates : Chroniques d'un équipage EmptyDim 10 Sep 2023 - 17:46

Le remède de Mama Barrique
Scénario officiel maîtrisé par Charlène le 09/09/23
Kate, Caraïde, Morgan


Cela faisait quelques semaines que le Lointain voguait sur les mers de la Grande Dame Bleue, lorsque l’équipage fit halte sur l’Île de la Poisse. Toute une soirée durant, ils firent la fête autour d’un festin préparé par Mama Barrique, la mère d’Orrencio. Le repas dura des heures et se termina tard dans la nuit, au plus grand bonheur des membres d’équipage du Lointain.
Les choses se compliquèrent le lendemain, lorsqu’au réveil, Orrencio commença à se plaindre de maux d’estomac, des maux si douloureux qu’il pouvait à peine tenir debout ! Lorsque sa mère fut prévenue, elle leur parla d’un remède de sa famille qui pourrait le remettre sur pieds, pour peu que quelqu’un puisse lui fournir de la Caliopée Noire, une plante que l’on ne trouvait que sur l’Île des Steppes Désolées, dans l’archipel des Terres sans Vie. Très vite, le capitaine Lanterne réunit l’équipage sur le Lointain, et le départ fut donné.

Durant le voyage, les nouveaux mousses s’occupèrent comme ils le pouvaient. Morgan étudia le carnet de recettes que Mama Barrique leur avait prêté, mais il ne put rien en tirer de particulier. Kate lava le pont, tandis que Caraïde s’occupait dans son coin.

Une fois la destination atteinte, Morgan et Kate se mirent en chemin. L’île n’était rien de plus qu’un vaste terrain vague et sans vie. Rien ne poussait ici. Alors ils s’enfoncèrent dans l’île et finirent par découvrir une sorte d’arche de pierre sous laquelle s’enfonçait un tunnel dans l’obscurité. Un retour au navire fut nécessaire pour récupérer une corde et une lanterne.

La caverne était sombre, et au bout de quelques mètres, était obstruée par un éboulement. Les deux explorateurs durent mettre leurs forces en commun pour déblayer le passage.
Plus loin, ils arrivèrent à un gouffre dans lequel Morgan faillit tomber si sa compagne de route ne l’avait pas retenu ! Au-delà du gouffre, le tunnel se poursuivait. À proximité de là, une sorte d’escalier s’enfonçait dans les profondeurs. Obligés de faire un choix, ils utilisèrent leur corde pour passer de l’autre côté du gouffre, et arrivèrent à une pente.

Plus bas, ils accédèrent à une haute caverne dont le centre était surmonté d’un énorme stalagmite au sommet de laquelle brillait une lumière. Les deux explorateurs tentèrent de l’escalader, seul Morgan parvint à son sommet : les fleurs noires étaient là ! Cet endroit semblait être idéal pour la pousse de Caliopées noires, que ce soit au niveau de l’humidité comme de la lumière qui leur parvenait depuis une fissure dans le plafond. Morgan en récupéra deux, les seules viables, avant de redescendre auprès de Kate.

Leur mission était remplie, mais Morgan était curieux. La lanterne à la main, il s’enfonça dans les ténèbres pour en savoir plus sur ce qui se cachait ici. Kate ne le lâcha pas d’une semelle. Un lac souterrain reposait ici, peuplé d’effrayants poissons émettant une inquiétante lumière, et équipés de longues dents aiguisées. À plusieurs reprises, il faillit tomber à l’eau. Ils aperçurent un îlot au centre du lac, sur lequel se dressait une statue d’or représentant un être « poulpique » aux griffes acérées, aux grandes ailes et aux effrayants tentacules. Au-dessus de leurs têtes, ils aperçurent leur corde, toujours tendue au-dessus du précipice. Ils étaient juste en-dessous !

Plus loin, ils aperçurent une lumière au fond d’un couloir. Ils s’y rendirent et découvrirent une grotte remplie de champignons phosphorescents. Morgan en récupéra quelques uns par curiosité.

Puis ils quittèrent le lac souterrain, et remontèrent jusqu’à la première caverne. De là, ils s’enfoncèrent vers l’inconnu en explorant l’escalier qu’ils avaient ignoré à l’aller. Mais cela donnait sur une grotte remplie d’énormes scorpions. Tant pis pour le mystérieux coffre qu’ils semblaient garder.

Lorsqu’ils revinrent tous deux à bord du Lointain, le cap fut immédiatement donné sur l’île de la Poisse, où Mama Barrique les remercia vivement. À l’aide des deux Caliopées noires rapportées, elle cuisina son fameux remède, et très vide, Orencio fut remis sur pieds…
Revenir en haut Aller en bas
http://chrysalid3d.canalblog.com/
Chrysalid
ArchiMage Immortel
ArchiMage Immortel
Chrysalid


Masculin
Nombre de messages : 955
Age : 48
Localisation : Ailleurs entre nulle part et n'importe où...
Emploi : Infographiste PAO
Loisirs : Jeu de rôle & Fantasy
Date d'inscription : 22/04/2006

P'tits Pirates : Chroniques d'un équipage Empty
MessageSujet: Re: P'tits Pirates : Chroniques d'un équipage   P'tits Pirates : Chroniques d'un équipage EmptyDim 1 Oct 2023 - 18:52

La Dernière Carte de Tristevie
Scénario officiel maîtrisé par Charlène le 01/10/23
Kate, Caraïde, Morgan


Lorsque la vigie Tiburce Petit bois débarqua sur le pont du Lointain ce matin-là, il était euphorique ! Le bougre avait trouvé une carte ! Et quelle carte ! Il y était indiqué l’emplacement du dernier trésor du capitaine Tristevie ! Aussitôt, le capitaine Lanterne mit le cap sur l’Île du Buis.

Au cours du trajet, Morgan Appleton réfléchit : il avait déjà entendu parler de cette île. Une forêt d’épineux et de feuillus, une faune assez classique comprenant globalement des loups, sangliers et autres ours… l’endroit n’était à priori pas des plus dangereux.

Lorsqu’ils arrivèrent au mouillage de l’Île du Buis, les trois nouveaux membres d’équipage descendirent aussitôt pour aller explorer les lieux. Les indications de la carte de Tiburce les menèrent jusqu’à une plage opposée, de l’autre côté de l’île. Hélas, ce ne fut que pour découvrir une triste nouvelle : ils n’étaient pas les premiers. En effet, les pirates du clan des Loups Haletants, un équipage ennemi qu’ils avaient déjà croisés en mer, étaient là, pelles en mains, creusant frénétiquement le sable de la plage. De toute évidence, ils étaient là pour la même raison qu’eux.
Après en avoir discuté entre eux, Kate, Caraïde et Morgan eurent une idée : il fallait faire une diversion. Aussitôt, Caraïde commença à émettre des grognements d’animaux, tout en secouant les arbres autour d’elle pour faire croire à la présente d’une énorme bête. Et le stratagème fut un succès ! Car les pirates arrivèrent rapidement pour chasser la créature !
Sans attendre, Kate, Caraïde et Morgan se rendirent au lieu supposé du trésor puis, à l’aide des pelles du clan ennemi, creusèrent à leur tour. Et la chance leur sourit, car ils mirent la main sur le coffre de bois ! La force de Caraïde fut une bénédiction pour leur entreprise, car elle parvint à s’enfuit avec le coffre, alors même que Kate tomba dans un piège tendu par les Loups ! En effet, les fourbes avaient laissé traîner ici et là des pièges de corde. Plutôt que d’abandonner son amie, Morgan tenta de la libérer, mais en vain. Et lorsque les Loups Haletants arrivèrent, ils n’eurent qu’à cueillir les deux infortunés. Bien sûr, ils les pressèrent de questions, exigeant de savoir ce qu’ils faisaient là. Mais malgré l’habituelle vivacité d’esprit de Morgan, il leur fut impossible de se tirer d’affaire. Très vite, ils furent tous les deux ligotés entre les arbres du bois voisin.

Lorsque Caraïde revint pour leur prêter main forte, un couteau à la main pour couper leurs cordes, elle remarqua que les Loups Haletants creusaient toujours la plage ; ils n’avaient pas remarqué qu’elle leur avait déjà subtilisé le trésor ! Avec son couteau, elle libéra ses deux amis, et tous trois de s’enfuir vers le Lointain, qui repartit aussitôt.

Lorsqu’enfin ils purent se pencher sur le coffre, n’ayant d’autre choix que de forcer sa serrure, ils constatèrent qu’ils contenait un vieux chapeau de marin tout rafistolé, une bourse contenant 7 doublons, ainsi qu’un parchemin. En vérité, c’était une lettre du capitaine Tristevie destinée à quiconque trouvait le coffre. En quelques mots, il se moquait d’eux, leur faisant comprendre que si trésor il y avait, il serait bien plus difficile à trouver.

Cet épisode mit Kate en colère. Elle comprit que parfois, les victoires pouvaient être bien amères…
Revenir en haut Aller en bas
http://chrysalid3d.canalblog.com/
Chrysalid
ArchiMage Immortel
ArchiMage Immortel
Chrysalid


Masculin
Nombre de messages : 955
Age : 48
Localisation : Ailleurs entre nulle part et n'importe où...
Emploi : Infographiste PAO
Loisirs : Jeu de rôle & Fantasy
Date d'inscription : 22/04/2006

P'tits Pirates : Chroniques d'un équipage Empty
MessageSujet: Re: P'tits Pirates : Chroniques d'un équipage   P'tits Pirates : Chroniques d'un équipage EmptyDim 3 Mar 2024 - 19:07

Un problème de tonneaux
Scénario officiel maîtrisé par Charlène le 03/03/24
Kate, Caraïde, Morgan


L’hiver avait passé, glacial, avant que le printemps ne repointe ne bout de son nez. Mais alors les réserves étaient vides, et il était temps de faire le plein. Aussi le Capitaine Lanterne fit mettre le cap sur le Grenier, son île natale, dans la région de La Grandiose.
Après avoir accosté au Port du Grenier, il missionna nos trois moussaillons pour se rendre dans le bâtiment commercial faire quelques emplettes. Il leur donna des peaux et des tissus stockés dans le cales, qui serviraient de monnaie d’échange.

En remontant la rue en pente, après avoir aidé un vieillard qui peinait à se déplacer, ils atteignirent la Halle, où un certain Milo Sellier les attendait. Mais avant de traiter avec lui, ils furent détournés de leur mission par Caraïde qui tomba amoureuse d’un lapin en cage – Morgan n’eut d’autre choix que de débourser 2 doublons pour qu’elle acquière le petit animal. Enfin, ils se rendirent chez Milo Sellier. En échange des cuirs et tissus, celui-ci leur fournit trois tonneaux remplis de nourriture montés sur un chariot… auquel il manquait une roue. Kate, Caraïde et Morgan durent alors trouver une autre solution, qui consistait évidemment à descendre les tonneaux jusqu’au port, sans utiliser le chariot. C’est là que Caraïde fut la plus utile de l’équipe. Car avec sa musculature supérieure, elle fut capable de descendre un tonneau à elle seule.
Bien entendu, il était hors de question de passer par la pente qu’ils avaient prise à l’aller, celle-ci étant bien trop abrupte. Alors ils privilégièrent l’autre route, un chemin certes plus long, mais dont la descente semblait possible avec les tonneaux. Pour commencer, Kate et Morgan ne parvinrent qu’à se rouler sur les pieds, tandis que Caraïde avançait nonchalamment avec son tonneau. Alors Kate et Morgan s’allièrent pour descendre un tonneau ensemble, laissant le 3e tout seul dans la rue.

Ils durent éviter un nid de poule, et furent obligés de réunir leurs forces pour opérer une lente descente des marches d’escaliers à la fin du chemin. Lorsqu’ils furent tous arrivés en bas sains et saufs, il fallut encore remonter tout en haut pour récupérer le 3e tonneau, et recommencer l’opération.
Mais une fois au port, ils durent encore trouver une solution pour faire fuir tous les moutons qui avaient envahi les lieux ! C’est Morgan qui dut débourser 2 doublons pour acheter quelques choux, que les deux moussaillonnes réunirent dans un coin du port pour appâter les animaux – une fois les lieux dégagés, ils pouvaient enfin accéder au Lointain. Toutefois, un dernier problème se présenta : la passerelle de bois qui menait au pont principal était pourrie – encore assez solide pour supporter le poids d’un homme, elle ne tiendrait jamais face à celui d’un tonneau ! Alors Caraïde se précipita au bout du quai : elle avait repéré des planches inutilisées qui traînaient là. Elle revint avec assez de planches pour qu’ils puissent enfin réparer cette foutue passerelle. Et lorsque celle-ci fut remise en état, ils purent embarquer les tonneaux, au plus grand plaisir des membres d’équipage…
Revenir en haut Aller en bas
http://chrysalid3d.canalblog.com/
Chrysalid
ArchiMage Immortel
ArchiMage Immortel
Chrysalid


Masculin
Nombre de messages : 955
Age : 48
Localisation : Ailleurs entre nulle part et n'importe où...
Emploi : Infographiste PAO
Loisirs : Jeu de rôle & Fantasy
Date d'inscription : 22/04/2006

P'tits Pirates : Chroniques d'un équipage Empty
MessageSujet: Re: P'tits Pirates : Chroniques d'un équipage   P'tits Pirates : Chroniques d'un équipage EmptyLun 1 Avr 2024 - 19:40

Casse-tête chocolaté
Scénario écrit et maîtrisé par Charlène le 01/04/24
Kate, Caraïde, Morgan


Alors que les trois pirates profitaient d’une journée de repos à l’auberge du Port du Grenier, nos trois pirates apprirent que le chocolatier du village, alors en pleine préparation des chocolats de Pâques, avait été cambriolé. Une recette avait disparue ! Aussitôt, Kate, Caraïde et Morgan décidèrent de prendre l’enquête à leur charge. Après quelques questions, ils se rendirent à la chocolaterie où ils effectuèrent quelques fouilles. Morgan y repéra des petites empreintes de chocolat, manifestement d’enfant, qui quittaient la manufacture en direction de la place du village, où se dressait le panneau des annonces. Et au beau milieu de celles-ci se trouvait un papier marqué d’une charade, tracée avec une écriture d’enfant :
Mon premier marche sur la tête,
Mon second est en bonne santé,
Mon tout est duveteux.

En vérité, cette énigme fut bien difficile à résoudre pour nos enquêteurs en herbe. Tout en retournant vers l’auberge pour se mettre à l’abri – car il commençait à pleuvoir – ils croisèrent divers commerçants en train de ranger leurs étals… et c’est ce qui mit la puce à l’oreille de Morgan, qui réalisa que le POU marchait sur la tête, donc avec le second SAIN, l’on obtenait POUSSIN ! Aussitôt, ils filèrent vers le fermier qui possédait une ferme de volailles.
Après s’être présentés au propriétaire, ils fouillèrent l’enclot à poussins et découvrirent une nouvelle énigme :
Je suis plein de feuilles,
Mais je ne les perds jamais.


La réponse était facile, mais Morgan ne souffla mot à ses deux amies. Mais comme elles ne trouvaient pas, sans compter que Caraïde était passablement dispersée, il finit par leur souffler la réponse : un LIVRE.
Le village n’étant pas équipé d’une bibliothèque, ils se rendirent à l’école, où le professeur se montra compréhensif. Il leur laissa accès à la classe pour découvrir que l’étagère était tombée ! En l’aidant à tout remettre en état, ils découvrirent divers morceaux de papier avec une série de chiffres. Il suffisait de remplacer les chiffres par des lettres correspondantes dans l’alphabet pour obtenir les mots suivants :
LAPIN
CHOCOLAT
TONNEAU

Morgan l’interrogea pour savoir s’il reconnaissait l’écriture du message, était-ce celle d’un enfant de sa classe ? Mais il répondit par la négative. Aucun de ses élèves n’écrivait aussi mal
Sans attendre, les trois enquêteurs se rendirent chez le vendeur de lapins, qui fut quant à lui bien moins compréhensif que le professeur. Néanmoins, de mauvaise grâce, il finit par ouvrir quelques tonneaux… pour découvrir un parchemin froissé ! Avec surprise, il réalisa qu’il s’agissait d’une recette de chocolat ! La recette volée chez le chocolatier ? Ils racontèrent toute l’affaire au commerçant, et aussitôt, celui-ci appela son fils d’une voix puissante. Un garçonnet grassouillet apparut alors, le visage couvert de chocolat. Son père l’attrapa par une oreille et demanda des explications, et le petit avoua son méfait. Puni de chocolat, il avait décidé de se venger.

Avant de les quitter, Morgan conseilla au père d’envoyer l’enfant à l’école, il en avait bien besoin – le père sembla surpris d’apprendre que son fils séchait l’école. À l’évidence, la punition serait salée…

De retour chez le chocolatier avant la fin de la journée, les trois enquêteurs en herbe lui rendirent sa recette, un trésor de famille qu’il tenait de sa grand-mère apparemment.

Fiers de leur réussite, Kate, Caraïde et Morgan retournèrent à l’auberge pour reprendre leur repos où ils l’avaient laissé…
Revenir en haut Aller en bas
http://chrysalid3d.canalblog.com/
Contenu sponsorisé





P'tits Pirates : Chroniques d'un équipage Empty
MessageSujet: Re: P'tits Pirates : Chroniques d'un équipage   P'tits Pirates : Chroniques d'un équipage Empty

Revenir en haut Aller en bas
 
P'tits Pirates : Chroniques d'un équipage
Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» ALIEN [Chroniques]
» Pathfinder Chroniques
» [Chroniques] Aventures au Troisième Âge
» [Chroniques] Aventures au Deuxième Âge
» [Chroniques] Rapports de missions

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
L'Antre de Chrysalid :: Les Jeux de Rôle :: Autres jeux :: P'tits Pirates-
Sauter vers: